Amla Oil : Avantages, effets secondaires et préparations

L’huile d’amla est une huile naturelle utilisée pour la santé des cheveux qui contient des extraits de la groseille à maquereau indienne (Phyllanthus emblica

). On dit qu’elle stimule la croissance des cheveux et prévient la perte de cheveux et le grisonnement prématuré. Lorsqu’elle est utilisée comme traitement capillaire, l’huile d’amla est appliquée sur le cuir chevelu ou les poils du visage.

Amla, the Indian Gooseberry, in a wicker basket

Utilisée depuis longtemps dans l’Ayurveda, la groseille à maquereau indienne est prisée pour son goût aigre et utilisée dans de nombreuses formulations multi-herbes, dont le complément alimentaire séculaire Chyawanprash . Le mot amla

se traduit par « aigre » en sanskrit.

Bien que la groseille à maquereau soit originaire de l’Inde, elle est aujourd’hui cultivée dans toute l’Asie et dans certaines régions du Moyen-Orient. L’huile d’amla est traditionnellement fabriquée en immergeant les fruits séchés de l’amla dans une huile de base pour plusieurs, après quoi l’huile est filtrée et purifiée.

La groseille à maquereau indienne ne doit pas être confondue avec les groseilles à maquereau traditionnelles que l’on trouve dans le rayon des produits frais de nombreuses épiceries haut de gamme. En revanche, la groseille à maquereau indienne est rarement vendue fraîche aux États-Unis.

Prestations de santé

Dans les soins ayurvédiques, la groseille à maquereau indienne possèderait des propriétés kashaya

(astringentes) bénéfiques pour les cheveux. Elle est riche en vitamine C et en antioxydants naturels connus sous le nom de flavonoïdes et de polyphénols.

Utilisée dans les traitements capillaires, l’huile d’amla est censée renforcer et conditionner les follicules jusqu’à la racine. Les praticiens ayurvédiques pensent également que l’huile d’amla peut favoriser la croissance des cheveux, réduire les pellicules et prévenir le grisonnement des cheveux.

Au-delà des effets de l’extrait de fruit, l’application de l’huile sur une peau sèche et squameuse peut avoir un effet thérapeutique en agissant comme un hydratant émollient.

Même si l’huile d’amla a une longue histoire dans les cultures indiennes, il existe peu de preuves scientifiques pour soutenir son utilisation. Parmi les recherches disponibles, il y a quelques preuves, bien que légères, de son bénéfice dans le traitement de la calvitie masculine.

Chute de cheveux masculine

La chute de cheveux masculine, également appelée alopécie androgénique, se caractérise par un recul de la ligne capillaire et la disparition progressive des cheveux de la couronne et du cuir chevelu frontal. Elle peut toucher aussi bien les hommes que les femmes et peut être associée à des maladies comme le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Une étude de 2012 publiée dans le Journal of Ethnopharmacology

a révélé que, sur les 17 plantes couramment utilisées pour les traitements capillaires, l’extrait d’amla était le deuxième inhibiteur le plus puissant de la 5-alpha-réductase. Il s’agit de la même enzyme cible pour l’inhibition par le médicament oral finastéride, utilisé pour traiter la chute des cheveux chez l’homme et l’hypertrophie de la prostate. Il reste à prouver que la plante appliquée localement offre le même effet.

Une autre étude menée par l’université Yeungnam en Corée a évalué un produit capillaire naturopathique appelé DA-5512 qui contient six extraits de plantes, dont le Phyllanthus emblica

. Selon les scientifiques, lorsqu’il a été appliqué quotidiennement sur des souris pendant 16 semaines, on a observé une croissance significative des cheveux comparable à celle observée chez les souris traitées au minoxidil (un médicament topique utilisé pour traiter la calvitie masculine).

Malgré ces résultats prometteurs, les conclusions ont été limitées par l’absence d’une étude témoin (plus précisément, un sous-ensemble de souris a fourni un placebo).

Causes et traitement d’une calvitie

Effets secondaires possibles

Bien qu’elle soit présumée sûre, l’huile d’amla n’a pas fait l’objet de recherches approfondies et peut présenter des risques pour la santé de certains.

Les personnes allergiques aux groseilles à maquereau peuvent souffrir de dermatites de contact si l’huile d’amla est appliquée sur la peau. Pour éviter une réaction, faites un test ponctuel de l’huile sur une tache de peau et attendez 24 heures pour voir si une éruption ou une rougeur se développe. Si c’est le cas, vous devez éviter d’utiliser l’huile.

Des réactions cutanées peuvent également se produire à cause de l’huile de base plutôt que de l’extrait de fruit. L’huile minérale, par exemple, est connue pour provoquer une irritation de la peau. Les huiles moins chères pressées à chaud (comme l’huile de noix de coco, de jojoba ou d’argan) peuvent également être irritantes, car la chaleur oxyde rapidement l’huile et augmente son acidité.

Selon une revue du Journal of Cutaneous Medicine and Surgery, l’utilisation de l’huile d’amla a été associée à une affection cutanée peu commune connue sous le nom de lichen planus pigmentosus.

Le lichen planus pigmentosus est une réaction immunitaire qui provoque le gonflement et l’irritation de la peau, des cheveux et des ongles. Il apparaît généralement sur la peau sous la forme de bosses violacées et prurigineuses qui se développent progressivement au fil des semaines.

On ignore si l’huile d’amla peut interagir avec des médicaments oraux ou topiques. La groseille à maquereau indienne, prise par voie orale, est connue pour interagir avec les anticoagulants et les médicaments contre le diabète. On suppose que l’application topique d’huile d’amla présente un risque moindre.

Sélection, préparation et stockage

L’huile d’amla peut facilement être obtenue en ligne et se trouve dans de nombreux magasins d’aliments naturels et dans des boutiques spécialisées dans les produits ayurvédiques. Des groseilles à maquereau indiennes séchées ou en poudre sont également disponibles et peuvent être utilisées pour fabriquer votre propre huile d’amla à la maison.

L’huile d’amla est parfois incorporée dans les shampoings et les traitements à l’huile chaude du commerce. On trouve également de l’extrait d’amla dans diverses poudres capillaires.

Lorsque vous achetez de l’huile d’amla, privilégiez la qualité à la quantité. Les meilleurs produits portent l’inscription Phyllanthus emblica

sur l’étiquette du produit ainsi que le pays d’origine.
Optez pour des marques fabriquées avec de l’huile végétale biologique pressée à froid. Celles qui portent la mention « 100% pure » sont plus à même de garantir l’absence de colorants, de parfums ou de conservateurs.

Les meilleures huiles pour chaque type de cheveux

L’huile d’Amla a généralement une longue durée de conservation et peut être conservée à température ambiante pendant trois ans, selon l’huile de base et la technique de production. Jetez toute huile qui sent mauvais ou qui change soudainement de couleur ou de consistance. N’utilisez jamais un produit à base d’huile d’amla après sa date de péremption.

Il est important de garder à l’esprit que les remèdes ayurvédiques sont largement non réglementés aux États-Unis. Dans certains cas, un produit importé peut être contaminé ou contenir d’autres produits que ceux qui figurent sur l’étiquette. Si les consommateurs sont confrontés à de tels risques lorsqu’ils achètent un supplément naturel, ces risques peuvent être particulièrement élevés avec les produits ayurvédiques.

Selon le National Center for Complementary and Integrative Health, environ un supplément ayurvédique sur quatre testé présentait des taux élevés de plomb et près de la moitié des suppléments ayurvédiques présentaient des taux élevés de mercure.

Questions communes

Comment utiliser l’huile d’amla ?

L’huile d’amla est souvent utilisée à la place d’un après-shampoing. Elle est massée doucement dans le cuir chevelu pour qu’elle enrobe légèrement les cheveux. Les personnes ayant un cuir chevelu gras doivent l’appliquer uniquement sur la tige des cheveux. Après environ 15 minutes, rincez soigneusement les cheveux à l’eau chaude. Si de l’huile d’amla pénètre dans les yeux, rincez-les soigneusement à l’eau froide.

L’huile d’amla peut également être laissée sur le cuir chevelu pendant la nuit pour une revitalisation en profondeur. Si vous l’utilisez de cette manière, portez un bonnet de douche et couvrez vos oreillers avec des serviettes pour éviter les taches. L’huile d’amla peut avoir une odeur forte et musquée, vous pouvez donc l’utiliser avec modération si vous l’appliquez pendant la nuit.

Certaines personnes fabriquent leur propre produit capillaire en mélangeant de la poudre d’amla avec de l’eau chaude pour obtenir une crème pâteuse. Lorsqu’il est appliqué sur des cheveux secs et propres, le mélange est censé augmenter la douceur et l’épaisseur des cheveux.

L’utilisation de l’huile sous la douche ou dans le bain peut rendre le sol très glissant. Il faut donc faire preuve de prudence pour éviter les glissades et les chutes.

Pouvez-vous fabriquer de l’huile d’amla ?

Vous pouvez faire de l’huile d’amla avec une huile de support neutre et de la poudre d’amla séchée. La plupart des praticiens recommandent d’utiliser de l’huile de noix de coco biologique, pressée à froid, car elle est alcaline et a une odeur de noix de coco douce et agréable.

Pour faire de l’huile d’amla :

  1. Mélangez 1 cuillère à soupe de poudre d’amla avec 5 cuillères à soupe d’huile de noix de coco dans une casserole en acier inoxydable.
  2. Placez la poêle sur le feu le plus bas, en remuant de temps en temps. Ne laissez pas l’huile bouillir ou même mijoter.
  3. Au bout d’environ 5 minutes, l’huile commence à dégager un arôme musqué, et vous commencez à voir de minuscules bulles se former dans l’huile elle-même.
  4. Pour l’instant, retirez l’huile du feu, couvrez la casserole et laissez reposer pendant 24 heures.
  5. Filtrez l’huile avec une passoire à thé fine, et versez dans un bocal en verre stérilisé.

Remèdes naturels pour inverser les cheveux gris

Sources des articles

  1. Narayana DB, Durg S, Manohar PR, et al. Chyawanprash : Un examen des avantages thérapeutiques comme dans les textes faisant autorité et la littérature clinique documentée. J Ethnopharmacol. 2017 Feb 2;197:52-60. doi:10.1016/j.jep.2016.07.078.

Lectures complémentaires

  • Kumar N, Rungseevijitprapa W, Narkkhong NA, Suttajit M, Chaiyasut C. 5α-reductase inhibition and hair growth promotion of some Thai plants traditionally used for hair treatment. J Ethnopharmacol. 2012 Feb 15;139(3):765-71. doi:10.1016/j.jep.2011.12.010.
  • Centre national pour la santé complémentaire et intégrative. Médecine ayurvédique : En profondeur. Bethesda, Maryland ; mis à jour en janvier 2019.
  • Yang G, Tan C. Lichen Planus Pigmentosus-like Reaction to Guasha. J Cutan Med Surg. 2016 Nov;20(6):586-88. doi:10.1177/1203475416659857.
  • Yu JY, Gupta B, Park HG, et al. Les études précliniques et cliniques démontrent que l’extrait de plante breveté DA-5512 stimule efficacement la croissance des cheveux et favorise leur santé. Complément basé sur les preuves Alternat Med. 2017;2017:4395638. doi:10.1155/2017/4395638.
Retour haut de page