Les avantages de la thérapie aquatique

La thérapie aquatique, ou thérapie en piscine, consiste en un programme d’exercices qui est effectué dans l’eau. Il s’agit d’une forme de thérapie bénéfique qui est utile pour une variété de conditions médicales. La thérapie aquatique utilise les propriétés physiques de l’eau pour aider à la guérison des patients et à la réalisation d’exercices.

Avantages

L’un des avantages de la thérapie aquatique est la flottabilité fournie par l’eau. Lorsqu’elle est submergée dans l’eau, la flottabilité aide à supporter le poids du patient. Cela réduit la quantité de poids supporté, ce qui diminue la force de la contrainte exercée sur les articulations. Cet aspect de la thérapie aquatique est particulièrement utile pour les patients souffrant d’arthrite, de fractures ou de surcharge pondérale. En diminuant la quantité de stress sur les articulations, il est plus facile et moins douloureux de faire des exercices.

man working in pool therapy with a young female coach.

La viscosité de l’eau constitue une excellente source de résistance qui peut être facilement intégrée dans un programme d’exercices de thérapie aquatique. Cette résistance permet de renforcer les muscles sans avoir recours à des poids. L’utilisation de la résistance associée à la flottabilité de l’eau permet à une personne de renforcer des groupes musculaires avec une diminution des tensions articulaires qui ne peuvent pas être ressenties sur terre.

La thérapie aquatique utilise également la pression hydrostatique pour diminuer le gonflement et améliorer la conscience de la position des articulations. La pression hydrostatique produit des forces perpendiculaires à la surface du corps. Cette pression permet au patient de prendre conscience de la position de ses articulations. La proprioception du patient est ainsi améliorée. Ceci est important pour les patients qui ont subi une entorse articulaire, car lorsque les ligaments sont déchirés, notre proprioception diminue. La pression hydrostatique contribue également à réduire le gonflement des articulations et des tissus mous qui entraîne des blessures ou des troubles arthritiques.

Enfin, la chaleur de l’eau pendant la thérapie aquatique contribue à détendre les muscles et à vasodilater les vaisseaux, ce qui augmente le flux sanguin vers les zones blessées. Les patients souffrant de spasmes musculaires, de douleurs dorsales et de fibromyalgie trouvent cet aspect de la thérapie aquatique particulièrement thérapeutique.

Limitations

Bien que la thérapie aquatique puisse être utile, elle peut présenter certaines limites. Tout d’abord, les gains que vous réalisez en faisant de l’exercice dans l’eau peuvent ne pas être équivalents aux gains fonctionnels en dehors de l’eau. Marcher dans l’eau peut être facile en raison de la flottabilité créée, mais une fois sorti de la piscine, vous pouvez encore avoir des difficultés à marcher sur la terre ferme.

La thérapie aquatique peut aussi simplement procurer une sensation de bien-être, mais l’effet global de la thérapie en piscine peut ne pas être à la hauteur des gains fonctionnels et de force escomptés. Vous devez comprendre les objectifs spécifiques que vous cherchez à atteindre lorsque vous participez à une thérapie aquatique.

Certaines personnes ne devraient pas pratiquer la thérapie aquatique

Il est toutefois important de savoir que la thérapie aquatique n’est pas pour tout le monde. Les personnes souffrant de maladies cardiaques ne devraient pas participer à une thérapie aquatique. Les personnes qui ont de la fièvre, des infections ou une incontinence intestinale ou vésicale ne sont pas non plus des candidats à la thérapie aquatique. Discutez-en toujours avec votre médecin avant d’entamer un programme de thérapie aquatique.

Il est évident que si vous ne savez pas nager, vous ne devez pas participer à une thérapie en piscine, sauf si votre physiothérapeute est conscient de votre manque de connaissances en natation et peut vous apporter une assistance complète à 100 % du temps.

Si vous avez une blessure ou une maladie qui entraîne une limitation de votre mobilité fonctionnelle, vous pouvez bénéficier des services qualifiés d’un kinésithérapeute pour vous aider à vous rétablir complètement. Vous pouvez bénéficier d’une thérapie aquatique pour vous aider à retrouver pleinement votre mobilité de base et à retrouver votre niveau d’activité normal.

Sources des articles

  1. Rahmann AE. Exercice pour les personnes souffrant d’arthrose de la hanche ou du genou : comparaison entre les interventions terrestres et aquatiques. Open Access J Sports Med. 2010;1:123-35. doi:10.2147/oajsm.s6941
  2. Carvalho VO, Bocchi EA, Guimarães GV. L’hydrothérapie dans l’insuffisance cardiaque : un cas d’étude. Cliniques (Sao Paulo). 2009;64(8):824-7. doi:10.1590/S1807-59322009000800020
Retour haut de page